HELP CONGO, c'est aussi une plantation, des milliers d'arbres replantés, et avec la forêt qui renait, la faune sauvage revient.

Voici un petit message d'Aliette :

 

"Ce soir, nous sommes très contents. Eric vient nous chercher vers vingt heures...les éléphants sont dans la plantation, à la sortie du camp. Nous voila partis tranquilles, avec les frontales et le projecteur. Nous avons entendu et vu l'éléphant fourrager dans les palmiers, qui a continué a manger sans peur.
Je suis très fière et contente de moi. J'ai gagné, les éléphants sont dans le camp, tranquilles. Nous allons donc accélérer le planting des palmiers et autres arbres dont ils mangent les fruits.

 

 

Dans l'après midi, Claude a revu la femelle sitatunga qui habite la foret d'eucalyptus/acacias plantée par Laetitia en 2010.

Il suffit de calme et de patience, les animaux sont là. Les varans, les civettes, les chacals, les mangoustes, les buffles, les,serpents...

La plantation a été débroussaillée. Les arbres protégés avec des sacs de farine et autres.
Nous avons retrouvé les petits baobabs que je croyais morts... Non, ils sont là et recommencent à mettre des pousses.

Je vais essayer de faire un petit bois de baobabs... Il ne manquera plus que les euphorbes géants et on se croira en Angola.

Nous avons, surprise, une flopée d'arbres de Noumbi dans le camp. Sont-ce les noyaux que nous avons jetés depuis des années ? Peut être... Mais ces arbres qui font déjà des fruits me consolent des avatars que nous subissons.

Et demain, un peu de baume au coeur, nous allons mettre en terre des jeunes plants de cette espèce en espérant que nous arriverons à les protéger du feu.

Bonne soirée"

Aliette.

 

.