Bien que de plusieurs bébés se soient fait tuer par les chimpanzés sauvages depuis le début des relâchers, quelques unes de nos femelles sont parvenues à élever leurs petits, les faire grandir dans cette immense forêt, en totale liberté.

A travers leurs yeux, nous nous remémorons les épreuves par lesquelles sont passés nos chimpanzés orphelins. Car ils nous rappellent les yeux de tous ces bébés que nous avons sauvés d’une mort certaine…

 

Lucie lors de son adoption, en 1990.

 

Ces jeunes, nés libres, sont la preuve du succès de nos relâchers et sont un don du ciel pour ces femelles qui, si elles n’avaient pas été récupérées par Mme Jamart, n’auraient jamais eu la chance d’être mères.

Le 15 mai, nous avons « fêté » les 8 ans de Kissiwu, le fils de Lucie.

Lucie a été relâchée en 2000 avec Chinois, Matalila, Perlette et Agathe.

Elle a eu un premier bébé en 2003 qui s’est fait tuer par un groupe de sauvages. Puis en 2006, le petit Kissiwu est arrivé. Grâce au courage de sa mère, il a réussi à survivre.

Kissiwu s’est tout de suite trouvé un compagnon de jeu, car Ngongo, le premier fils de Perlette, est de 1 an son aîné. Ensemble, ils apprennent les facéties de l’adolescence, sous le regard attentif de leurs mères.

 

Kissiwu, âgé de quelques semaines (2006)      

  

                                                                                                       

 

 

 

 

 

 

 

Kissiwu+Lucie en 2007

 

Kissiwu est désormais un grand garçon. Comme tous nos bébés issus des femelles relâchées, il est de petit gabarit (la vie libre est difficile) mais se porte à merveille !

Grand garçon… qui ne lâche pas sa mère pour autant… Kissiwu ne se décolle pas de « maman » et passe encore du temps à la téter… il chouine pour monter sur son dos… quelle chance il a que Lucie soit si patiente !!!

Désormais, il s’amuse beaucoup avec Loanga, la fille d’Agathe née en 2008, même si Ngongo reste son "super pote".

 

Kissiwu+Loanga et Agathe en 2010

 

Nous lui souhaitons de continuer de mener sa vie de chimpanzé, en harmonie avec la forêt !!

 

            Kissiwu en mai 2014 

 

 

NDLR : Le but de HELP étant de rendre les chimpanzés à leur forêt, libres et indépendants, les lecteurs comprendront aisément qu'on n'ait pas apporté de gâteau d'anniversaire à Kissiwu, né libre et sauvage, qu'on observe donc uniquement de loin, sans l'approcher et sans avoir de contact. Nous ne sommes donc pas en mesure de vous présenter une photo de Kissiwu en train de souffler ses bougies...

Le chimpanzé n'est pas un jouet !