Entrée sur la lagune, il faut un canoë pour traverser le marécage et accéder au camp.

Le ravitaillement nécessite le transvasement des provisions, bidons et autres colis du bateau au canoë...

 

Le camp du bivouac est le dernier site de relâché ouvert en 2006, pour réhabiliter de jeunes femelles chimpanzés directement dans la forêt. Des travailleurs et bénévoles les accompagnent et surveillent leur intégration chaque jour. Le jour où elles se sentiront prêtes et ne seront plus dépendantes de l'homme, elles pourront partir seules en forêt et s'émanciper d'elles-mêmes pour retrouver une vie sauvage en liberté.

 

Camp provisoire au départ, les installations sont minimales : un coin cuisine et un coin repos.

 

Le lieu de vie, cuisine et feu.

 

La chambre, avec lits superposés et coin rangement.

 

Des toilettes sèches

...et la meilleure des douches, ouverte sur la nature sauvage et luxuriante de la forêt tropicale !

 

 

 

 

Merci à Elsa P. pour les photos, bénévole 2009 et 2014/2015.

 

.