Extraits de Wikipedia

 

Washoe, née en septembre 1965 en Afrique de l'ouest et morte le 30 octobre 2007 aux Etats-Unis, était une femelle chimpanzé qui vécut à l’Institut de la communication du chimpanzé et de l’humain (Chimpanzee and Human Communication Institute – CHCI) de l 'Université centrale de Washington, à Ellensburg.

Washoe est connue pour avoir été le premier primate non-humain à acquérir un langage humain (la langue des signes américaine), lors d’un projet de recherche très controversé sur l’acquisition du langage par l’animal. Le nom de Washoe provient du comté de Washoe, au Nevada, où elle fut élevée dès son 10e mois par Allen et Beatrix Gardner.

 

 

En 1967, les époux Gardner développèrent le projet d’enseigner à Washoe le langage des signes américain (ASL) à l'Université du Nevada à Reno. Des essais antérieurs consistant à apprendre à des chimpanzés des langues vocales (comme les projets de Gua et de Viki) avaient échoué. Les Gardner ont donc basé leur approche sur l’idée que les projets antérieurs avaient échoué du fait du sous-développement de l’appareil vocal des chimpanzés et non pas parce que ces animaux étaient fondamentalement incapables d’apprendre un langage (comme de nombreux biologistes de l’évolution et linguistes le proclamaient alors). Les Gardner ont choisi la langue des signes comme fondement de leur étude parce qu’ils avaient remarqué que les chimpanzés utilisaient spontanément les gestes pour communiquer entre eux…

Comme les chimpanzés des études antérieures, Washoe a été élevée dans un environnement riche de langue (et, dans son cas, riche de langage des signes) afin de recréer au maximum l’univers d’un petit enfant humain.

Washoe utilisait environ 250 signes qui formaient son lexigramme. Pour que les scientifiques considèrent que la chimpanzé utilisait véritablement un signe, il fallait que celui-ci ait été vu par trois observateurs différents, à trois occasions séparées, et ce dans un contexte incontestablement approprié. Par la suite, le signe devait être observé 15 jours consécutifs pour qu’il soit ajouté à la liste des signes que Washoe utilisait.

Les critiques considèrent que les signes qu’utilisait Washoe étaient dus au conditionnement et non à la capacité de la guenon à comprendre et à désirer la communication. Or, on peut démontrer grâce à des vidéos que, dans certains cas, elle initiait elle-même la conversation. Ainsi, en 1979, Washoe avait eu un bébé Sequoyah mais il mourut dans les semaines qui suivirent. Quand les éducateurs lui retirèrent son bébé des bras, Washoe signa et signa encore pour qu’on le lui rende. Elle ressentait un grand désarroi. Washoe fit même une dépression le jour où on lui apprit que son bébé était mort.

 

.