Les Américains n'ont placé qu'un seul animal en orbite complète, le chimpanzé ENOS, en novembre 1961. L'objectif de cette expérience était de tester la capsule à bord de laquelle devait prendre place John Glenn pour le premier vol orbital américain, en février 1962.
Le souvenir d'Enos a cependant été largement effacé par son prédécesseur, HAM. Son congénère lui a volé la vedette pour avoir décrit en janvier 1961 une trajectoire balistique en prélude au lancement du premier Américain à bord d'une fusée: Alan Shepard a refait l'exploit du premier "astro-singe" en mai suivant.

 

HAM :

Le 31 janvier 1961, un chimpanzé Ham devient le premier être vivant à contempler la Terre depuis l’espace.
Il s’est envolé de Cap Canaveral pour un vol de 16,5 minutes dans une capsule Mercury.

 

       

 

Grâce à lui, plusieurs centaines d’améliorations ont été apportées à la fusée et à la capsule ce qui a permis la réussite du vol d’Alan B. Shepard en mars 1961 qui a été le premier américain envoyé dans l’espace.
Ham a été placé au zoo de Washington en 1963 puis dans un parc zoologique de Caroline du Nord où il est mort en 1983.
Son corps a été empaillé.

 

           

 

ENOS :

Enos est le chimpanzé qui est le pionnier du vol orbital. En novembre 1961, il s’envole à bord d’une capsule Mercury pour une mission qui le met en orbite autour de la Terre.

 

       

 

Malgré de nombreux incidents techniques, Enos s’en sort indemne et la mission est une réussite.
Cela ouvre la voie au vol orbital humain dont le premier sera réalisé par John Glenn le 20 février 1962.
Enos est mort 11 mois après  son vol de la dysenterie à la base aérienne d’ Holloman. Son décès n’est pas lié au vol.

 

.