Rappelez vous l'accueil d'une petite civette en décembre et sa « réintroduction » à l'état sauvage… le bébé a bien grandi et bien que totalement autonome et indépendante, elle continue de nous rendre visite certains soirs, non pas pour nous réclamer à manger mais plutôt rechercher de la compagnie et des partenaires de jeux.

 

 

En Janvier, Léona, une de nos bénévoles, a sauvé du venin des cobras un petit poussin…, elle se démène pour lui permettre de survivre mais la loi de la nature est rude pour les oisillons… mais grâce à sa patience et avec l’aide des travailleurs notre « petit Poulet » a passé le cap de la dangereuse jeunesse et le voilà presque prêt à affronter la vie !! Désormais, il dort dehors comme un grand et continue de nous rendre visite dans la cuisine…

 

 

 

Mieux vaut tout de même qu’il ne croise pas la civette… Notre nouvel hymne : HELP : Habitat Ecologique et Liberté des Poulets !!

 

Courant février, un bébé cercopithèque de quelques semaines a été récupéré à Pointe Noire, sa mère avait déjà été « rôtie »… sauvé in extrémis, il est parti directement sur le site du Triangle…

 

 

Enfin, pour agrandir la ménagerie, nous avons accueilli mi-avril une femelle « hocheur » (Cercopithecus nictitans).

Ce petit singe de deux ans venait d'une famille russe basée à Pointe-Noire (et qui, comme de TROP nombreuses familles, l’avait « sauvé » puis gardé comme « animal de compagnie ») et qui, retournant en Russie, ne pouvait plus s'occuper de Vasya dite « Vava » (la prononciation russe n’est pas notre fort !!). HELP Help !!!!!!

 

 

Toute l'équipe du sanctuaire, s'est mobilisée pour aménager une cabane pour la nouvelle pensionnaire, afin qu’elle s’y sente le mieux possible.

 

 

Notre but : la sortir en forêt pour lui réapprendre à vivre dans son milieu naturel, lui montrer les fruits qu'elle peut y manger, la déshabituer au luxe de la vie « humaine »… ceci en vue d’un relâcher en forêt d’ici quelques semaines.

 

 

La mission semble accomplie car dès la 1ère semaine Vava nous a démontré ses capacités à vivre en pleine nature : elle ne veut plus rentrer avec nous lors de ses sorties en forêt, nous la laissons donc vaquer à ses occupations… elle revient autour du camp de temps en temps, pour compléter son alimentation et avoir un peu de compagnie puis repart faire sa vie !!

Son départ pour la Liberté sur le site du Triangle ne devrait donc pas tarder.

 

 

Ah, vraiment, quelle aventure de venir à Help !!!

 

L’équipe du Sanctuaire

 

.